Bélidor, Bernard Forest de, La science des ingenieurs dans la conduite des travaux de fortification et d' architecture civile

Table of figures

< >
< >
page |< < (29) of 695 > >|
LIVRE IV. DES EDIFICES MILITAIRES.
poids que celui de la couverture, au lieu que les ſolives, indepen-
damment des planchers qu’elles ſoutiennent, doivent être auſſi ca-
pables de porter la peſanteur de tous les corps étrangers dont on
voudroit les charger, ſelon l’uſage des lieux elles ſont emplo-
yées:
mais à l’égard du bois poſé obliquement, je ne vois point
ſur quel fondement il dit, qu’une piece, qui ſeroit inclinée ſous un
angle de 45.
degrés, portera un poids moyen arithmetique, en-
tre celui qu’elle porteroit ſi elle étoit horiſontale, &
entre l’autre
qu’elle ſoutiendroit ſi elle étoit de bout;
car l’on peut bien con-
noître ce que peut porter cette piece quand elle ſera horiſontale,
en ſuivant les regles précedentes, mais il n’eſt pas poſſible de dé-
terminer ce qu’elle portera étant de bout, le poids dans cette der-
niere ſituation ne pouvant être exprimé, par conſequent il n’eſt
pas poſſible de trouver des termes moyens:
ce n’eſt pas que je
veuille dire qu’une piece de bois, poſée de bout, ſoit capable de
porter un fardeau immenſe, je ſais bien que quand elle aura une
certaine hauteur, elle pourra plier, &
même ſe rompre; mais quand
cela arrive ce n’eſt pas l’effet d’une cauſe ſuſceptible d’aucune regle,
c’eſt que le poids ne porte pas à plomb, &
pouſſe obliquement, ou
que le bois lui même n’eſt pas bien perpendiculaire, ou ce qui pa-
roît le plus vraiſemblable encore, c’eſt que le fil peut en être obli-
que, &
par conſequent tende à ſe caſſer du côté le plus foible;
mais comme il ſuffit de ſavoir ce qu’une piece de charpente peut
porter étant horiſontale, pour juger de ce qu’elle portera quand elle
ſera miſe dans une ſituation oblique;
l’on voit ſelon ce que j’ai
dit ci-devant, que cette force n’augmente point dans la raiſon de
l’ouverture des angles, mais ſelon que le ſinus total ſe trouve plus
grand que les ſinus des complemens des angles, formés par la li-
gne horiſontale &
la piece.
Un peu après, cet Auteur continuë en ces termes: Il y auroit
beaucoup de choſes à dire ſur la groſſeur que les bois doivent
avoir, par raport à leur longueur &
à leur uſage, quand même
on les ſupoſeroit generalement tous de même qualité, ce qui ar-
rive rarement;
cette queſtion ne peut pas être reſoluë par les
regles de Geometrie, parce que la connoiſſance de la bonne &

mauvaiſe qualité des bois apartient à la Phiſique;
ainſi il faut ſe
contenter de l’experience, avec laquelle on peut donner quel-
„ques regles, pour les differentes groſſeurs des poutres, par rap-
port à leur longueur, ſupoſant neanmoins que la charge n’en ſoit
pas exceſſive, comme quand on fait porter pluſieurs cloiſons &

planchers l’un ſur l’autre à une même poutre, ce que j’ai en

Text layer

  • Dictionary

Text normalization

  • Original

Search


  • Exact
  • All forms
  • Fulltext index
  • Morphological index