Volta, Alessandro Memoire sur l'Électricité excitée par le Contact mutuel des Conducteurs même les plus Parfaits 1796-1797 fr volta_memoireElecCon_958_fr_1797.xml 958.xml

MÉMOIRE SUR L'ÉLECTRICITÉ EXCITÉE PAR LE CONTACT MUTUEL DES CONDUCTEURS MÊME LES PLUS PARFAITS DU CYTOYEN ALEXANDRE VOLTA

MEMBRE DE LA SOCIETÉ R. DE LONDRES ET DE PLUSIEURS AUTRES ACADÉMIES ET PROFESSEUR DE PHYSIQUE EXPÉRIMENTALE À L'UNIVERSITÉ DE PAVIE EN UNE SUITE DE LETTRES AU DOCTEUR VAN MARUM DE LA SOCIÉTÉ HOLLANDOISE DES SCIENCES, DIRECTEUR DU CABINET DE TEYLER À HARLEM, ETC. 1796 (autunno) - 1797.

OSSERVAZIONI.

Questa Memoria, che doveva fare seguito alle lettere scritte al Van Marum nel 1792, era stata promessa dal V. alla Società olandese di scienze di Harlem: « Attendez vous donc à un long memoire en forme de lettres, que j’ai déja écrit et que je pense à vous envoyer par le moyen de nos Commissaires Français ou par la poste si je ne trouve pas meilleure occasion. J’offre ce Mémoire à la Société Hollandaise dont vous êtes, Monsieur le digne Secretaire, comme un tribut de mon estime, et de ma reconnais- sance ».(Lettera al Van Marum 8 ottobre 1796 - Copia in Cart. Volt. E 36 - Bosscha Corr. pag. 107).

In altra lettera (30 giugno 1797; in Cart. Volt. E 39 - Bosscha Corr. pag. 128) allo stesso Van Marum, in risposta alle sollecitazioni di questi (lettera al V. in data: Harlem, 25 maggio 1797, in Cart. Volt. N. 33) il V. scrisse: « Maintenant, que je me crois arrivé à ce terme je n’ai plus qu’à reprendre cet écrit et y mettre la dernière main, ce que je vais faire dans quelques jours. Je ne tarderai donc plus à vous envoyer le Memoire pro- mis, mais de grace ne vous fachez pas, si peut être je l’enverrai en même tems à l’In- stitut de Paris et si j’ai déjà publié une partie des decouvertes dans un Journal Alle- mand, le Journal Physique de GREN et dans un Italien, celui du Dr. BRUGNATELLI: il m’a été necessaire de le faire pour prendre date ».

Ed in altra lettera allo stesso Van Marum (26 novembre 1798, Cart. Volt. E 41 - Bosscha Corr. pg. 132), si scusò di non avere soddisfatto alla promessa per avere pubbli- cato nel Giornale del Gren e nel Giornale del Brugnatelli le tre lettere allo stesso pro- fessor Gren (Vedi N. XVII di questo Volume).

Per ordine di tempo e d’argomento seguono immediatamente:

la lettera in data: Como, alli 4 ottobre 1796 al sig. Conte Giulio di Viano, Nizza Monferrato (copia in Cart. Volt. E 38)

la lettera al Van Marum in data: Como, 8 ottobre 1796 (copia in Cart. Volt. E 37, brano di minuta E 36)

la lettera allo stesso Van Marum in data: «a Come, le 30me Juin 1797 », (copia in Cart. Volt. E 39 e brano di minuta in Cart. Volt. J 41) che si pubblicano nell’epistolario.