Galilei, Galileo, Les méchaniques, 1634

List of thumbnails

< >
71
71
72
72
73
73
74
74
75
75
76
76
77
77
78
78
79
79
80
80
< >
page |< < of 108 > >|
    <archimedes>
      <text>
        <body>
          <chap>
            <p type="main">
              <s id="s.000248">
                <pb pagenum="53" xlink:href="047/01/073.jpg"/>
              litude des triangles KBF & KFH, qu'il
                <lb/>
              y a meſme raiſon de FK à FH que de
                <lb/>
              KB à BF. D'où nous conclüons que la
                <lb/>
              proportion du moment total & abſolu
                <lb/>
              du mobile dans la perpendiculaire de
                <lb/>
              l'orizon auec le moment qu'il a ſur le
                <lb/>
              plan incliné HF eſt la meſme que la
                <lb/>
              proportion de FH à FK. </s>
            </p>
            <p type="main">
              <s id="s.000249">Ce qui ſe void plus diſtinctement
                <lb/>
                <figure id="fig31"/>
                <lb/>
              dans le triangle A
                <lb/>
              BC car le moment
                <lb/>
              du mobile ſur le
                <lb/>
              plan AC eſt
                <expan abbr="d'au-tãt">d'au­
                  <lb/>
                tant</expan>
              moindre que le
                <lb/>
              moment qu'il a
                <expan abbr="dãs">dans</expan>
                <lb/>
              la perpendiculaire CB, que CB eſt
                <lb/>
              moindre que CA. </s>
              <s id="s.000250">Et parce qu'il ſuffit
                <lb/>
              pour mouuoir le fardeau, que la force
                <lb/>
              ſurpaſſe
                <expan abbr="inſenſiblemẽt">inſenſiblement</expan>
              celle qui le ſou­
                <lb/>
              ſtient en quel que lieu que ce ſoit, nous
                <lb/>
                <expan abbr="faisõs">faisons</expan>
              icy cette propoſition vniuerſelle. </s>
            </p>
            <p type="main">
              <s id="s.000251">
                <emph type="italics"/>
              Que ſur le plan eleué la force a la meſ­
                <lb/>
              me proportion au poids que la perpen­
                <lb/>
              diculaire tirée de l'extremité du plan ſur
                <lb/>
              l'orizon à la longueur dudit plan, c'eſt à dire
                <lb/>
              que la tangente à la ſecante,
                <emph.end type="italics"/>
              car FK eſt la
                <lb/>
              tangente du cercle deſcrit ſur le dia­
                <lb/>
              mettre KH, & FH eſt la ſecante. </s>
            </p>
          </chap>
        </body>
      </text>
    </archimedes>