Galilei, Galileo, Les méchaniques, 1634

Page concordance

< >
Scan Original
101
102
103
104
105
106
107
108
< >
page |< < of 108 > >|
AC eſt ſouz quadruple de DA, que
CE eſt auſſi ſouzquadruple de BD, &
AE de BA, & que de meſme que CD
eſt triple de CA, que BE eſt triple d'E
A, & que comme la racine de CA eſt à
la racine de DA, que le temps de la
cheute CA eſt à celuy de la cheute
DA.
Et parce que le poids qui tombe
d'A en B eſt deux fois autant de temps
que celuy qui tombe d'A en C, l'on
peut dire qu'il va auſſi viſte par AB que
par AC, puis qu'il fait vn chemin dou-
ble dans vn temps double.
D'où ie conclus que le plan peut telle-
ment eſtre incliné ſur l'horizon BC,
que la boule miſe deſſus ſera plus
d'vn an à rouler iuſques à B, & qu'vn
temps infini ne ſuffiroit pas pour ſon
roulement ſur le plan horizontal de C
en B, parce que ſa tardiueté deuient in-
finie quand le plan incliné eſt reduit au
plan horizontal, ſur lequel la boule ne
ſe peut mouuoir que circulairement,
ſuppoſé que la terre ſoit parfaitement
ronde, ce qui n'arriue point ſi le mou-
uement droit ne precede, & n'en eſt
cauſe: mais le poids n'aquierra point de
plus grande viſteſſe ſur le plan horizon-

Text layer

  • Dictionary

Text normalization

  • Original

Search


  • Exact
  • All forms
  • Fulltext index
  • Morphological index