Galilei, Galileo, Les méchaniques, 1634

Page concordance

< >
Scan Original
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
< >
page |< < of 108 > >|
1d'autant plus de force pour le mouuoir
ſur vn plan incliné, qu'il a plus d'incli­
nation au mouuement contraire.
Ce qui ſera plus intelligible par
19[Figure 19]
cette figure, dans
laquelle AB ſoit le
plan parallele à l'o­
rizon, ſur lequel la
boule eſt indif­
ferente au mouue­
ment, & au repos, de ſorte que le vent
ou la moindre force la peut faire mou­
uoir; mais il faut vne plus grande force
pour la faire mouuoir du point A au
point C ſur le plan incliné AC, & en­
core vne plus grande pour la mouuoir
ſur les plans AD, & AE: & finalement
l'on ne peut la leuer ſur le plan perpen­
diculaire AF, que par vne force égale à
tout le poids G.
Or l'on ſçaura combien il faut moins de
force pour leuer le fardeau ſur les plans
AE, AD, &c, ſi l'on tire les lignes perpen­
diculaires à l'orizon CH, DI & KE, cat
il y aura meſme proportion des forces
neceſſaires pour éleuer le fardeau ſur
chaſque plan audit fardeau, que des
lignes perpendiculaires aux lignes de

Text layer

  • Dictionary
  • Places

Text normalization

  • Original
  • Regularized
  • Normalized

Search


  • Exact
  • All forms
  • Fulltext index
  • Morphological index