Galilei, Galileo, Les méchaniques, 1634

Page concordance

< >
Scan Original
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
91
92
93
94
95
96
97
98
99
100
< >
page |< < of 108 > >|
pliquèe aux points D, E, ou HI eſt ca-
pable de les oſter de leur equilibre.
En troiſieſme lieu ſi l'on ſuppoſe que
le plan horizontal ſoit rude, ſcabreux, &
mal poli, il semble que le moindre globe
roulera plus ayſement parce qu'il fait
vn plus grand angle de contingence, &
s'éloigne d'auantage de la ligne droite
AB.
IV ADDITION.
Sur ce que Galilee dit que Pappus ſ'eſt
trompé, lors qu'il a voulu determiner la
force neceſſaire pour mouuoir vn poids
donné ſur vn plan propoſé, ou ſur vn
plan incliné, dont l'angle d'inclination
eſt connu l'on peut remarquer pluſieurs
choſes, mais particulierement qu'il la
ſuppoſe beaucoup trop grande, car il dit
qu'il faut la force de 40. hommes pour
mouuoir le poids de 200. talents, dans
la 9. propoſition de ſon 8. liure, au lieu
que la moindre force eſt capable de le
mouuoir ſur ledit plan: c'eſt pourquoy
il a conclud qu'il failloit 260. hommes
pour le mouuoir ſur vn plan incliné de
120 degrez.
Mais l'on comprendra cecy
plus ayſement par cette figure, dans la-

Text layer

  • Dictionary

Text normalization

  • Original

Search


  • Exact
  • All forms
  • Fulltext index
  • Morphological index