Galilei, Galileo, Les méchaniques, 1634

Page concordance

< >
Scan Original
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
< >
page |< < of 108 > >|
pables, & que l'on puiſſe leuer de grands
fardeaux auec peu de force: car la na-
ture ne peut eſtre trompée, ni ceder à
ſes droits: & nulle reſiſtence ne peut
eſtre ſurmontée que par vne plus gran-
de force, comme ie feray voir apres: &
conſequemment les Machines ne peu-
uent ſeruir à leuer de plus grands far-
deaux que ceux qu'vne force égale
peut leuer ſans l'ayde d'aucun inſtru-
ment: c'eſt pourquoy il faut expliquer
les vrayes vtilitez des Machines, afin
que l'on ne trauaille pas en vain, & que
l'eſtude que l'on fera, reüſſiſſe heureu-
ſement.
Il faut donc icy conſiderer 4. choſes,
à ſçauoir le fardeau que l'on veut tranſ-
porter d'vn lieu à vn autre: la force qui
le doit mouuoir; la diſtance par laquel-
le ſe fait le mouuement; & le temps
dudit mouuement, parce qu'il ſert pour
en determiner la viſteſſe, puis qu'elle
eſt d'autant plus grande que le corps
mobile, ou le fardeau paſſe par vne plus
grande diſtance en meſme temps: de
ſorte que ſi l'on ſuppoſe telle reſiſtence,
telle force, & telle diſtance determinée
que l'on voudra, il n'y a nul doute que

Text layer

  • Dictionary

Text normalization

  • Original

Search


  • Exact
  • All forms
  • Fulltext index
  • Morphological index