Galilei, Galileo, Les méchaniques, 1634

Page concordance

< >
Scan Original
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
< >
page |< < of 108 > >|
quent D n'eſt plus équilibre à raiſon
que la diſtance horizontale de D à C
eſt moindre que celle de B à C.
CHAP. VI.
De la Romaine, de la Balance, & du Leuier,
LE meſme principe qui a eſté expli-
qué dans le 4. & le 5. chap.
ſert en-
core pour entendre la nature de ces 3.
inſtrumens, dont le premier (que les
Latins appellent Statera, les Grecs
φάλαγξ Phalanx; & que nous appellons
vulgairement la Romaine, le Crochet, le
Pezon, ou le Poids) eſt vtile pour peſer
toutes ſortes de fardeaux par le moyen
d'vn contrepoids mobile, que l'on nom-
me
le Pezon, & que les Grecs appellent
αντισήχωμα, σφαίρωμα, ἀρτήμα, & les Latins
æquipondium.
Soit donc la Romaine BD, dont le
ſouſtien ſoit au point C, que les Grecs
appellent σωάρτιον, & ὑπομόχλιον, & les La-
tins agina, ſpartum, & anſa. Que B ſoit
le fardeau que l'on veut peſer, & D le
contrepoids.
Ie dis que s'il y a meſme

Text layer

  • Dictionary

Text normalization

  • Original

Search


  • Exact
  • All forms
  • Fulltext index
  • Morphological index