Galilei, Galileo, Les méchaniques, 1634

Page concordance

< >
Scan Original
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
< >
page |< < of 108 > >|
dans la ferme reſolution du bien, qu'el-
les s'en approchent plus prés.
Mais pour retourner à la raiſon pre-
cedente, ie dy que le poids qui eſt en F
veut tomber en droite ligne par FNP
vers le centre de la terre, & qu'eſtant
contraint par l'appuy, ou le centre B de
tomber par le cercle FI, qu'il a plus de
liberté, & qu'il s'approche 4. fois da-
uantage de la perpendiculaire FP, que
lors qu'il deſcend par l'arc CH, com-
me ie demonſtre par l'angle de contin-
gence PFN, qui eſt ſouzquadruple de
l'angle de contingence HCO, & con-
ſequemment
la ligne de contrainte HO
eſt quadruple de la ligne PN: par où
l'on void clairement que B, & F s'ap-
prochant également du centre de la
terre en meſme temps par les arcs CH,
& FP, puiſque les lignes FN & BH
ſont égales, que F eſt moins contraint
que C.
L'on peut dire la meſme choſe de la
force de la main miſe en F, dont l'inten-
tion
eſt de ſe mouuoir par la ligne droi-
te FP.
Ie laiſſe maintenant pluſieurs
autres conſiderations qui ſe peuuent
expliquer par cette figure: par exem-

Text layer

  • Dictionary

Text normalization

  • Original

Search


  • Exact
  • All forms
  • Fulltext index
  • Morphological index