Galilei, Galileo, Les méchaniques, 1634

Page concordance

< >
Scan Original
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
< >
page |< < of 108 > >|
ſa diſtance d'auec le centre A eſt deter-
minée par la ligne AN, (comme l'on
demonſtre par la perpendiculaire FN)
& non par le ſemidiametre FA.
Il faut
donc que la force inanimée, qui n'a
point d'autre vertu que d'aller en bas,
ſoit pendue à vne chorde qui touche la
rouë & qui ne la coupe pas.
Mais ſi la force eſt animée, elle peut
faire tourner la rouë pour leuer le poids
en quelque endroit de la rouë qu'elle ſe
rencontre: par exemple en F, mais elle
tirera par la ligne trauerſante FL qui
fera vn angle droit auec la ligne AF, &
non par la perpendiculaire FN. L'on
peut neantmoins faire ſeruir la force
inanimée à tous les points de la circon-
ference par le moyen de la poulie L, car
le poids, ou la force K tirera par la ligne
droite LK, & leuera le poids G en B,
& conſequemment elle agit par la ligne
FL, & par ce moyen elle ſe conſerue
touſiours en meſme diſtance d'auec le
centre de la rouë, & de l'eſſieu A: de
ſorte que le leuier BC ſe rend perpe-
tuel par l'entremiſe de la rouë.
Il faut donc conclurre de tout ce diſ-
cours que dans cét inſtrument la force

Text layer

  • Dictionary

Text normalization

  • Original

Search


  • Exact
  • All forms
  • Fulltext index
  • Morphological index