Galilei, Galileo, Les méchaniques, 1634

Page concordance

< >
Scan Original
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
< >
page |< < of 108 > >|
il eſt certain que le poids C ſera ſouſte-
nu par la force A.
Mais ſi l'on s'imagine
que le bras de la balance BC tombe en
BF, de ſorte qu'il demeure touſiours
continué auec le bras AB, & qu'ils ayent
tous deux leur point fixe, ou leur appuy
en B, le moment F, ne ſera pas égal au
moment A, parce que la diſtance
du poinct, ou du poids F d'auec la ligne
de direction BI n'eſt pas egale à la di-
ſtance de la force, ou du poids A d'auec
la meſme ligne de direction, comme
l'on demonſtre par la perpendiculaire
KF, qui determine la diſtance du poinct
F auec B, ou I, de ſorte que le moment,
ou le poids, de C porté en F eſt dimi-
nué de la diſtance de KC, & qu'il n'a
plus que le moment BK: c'eſt pourquoy
il faut conclure que le moment d'A
ſurpaſſe celuy de F de KC.
Il faut dire
la meſme choſe du poids C tranſporté
au point L, ou en tel autre point du cer-
cle que l'on voudra, car la force en A
ſera d'autant plus grande que la force
L, que BA, eſt plus grand que BM.
Parce où l'on void que le poids C
diminuë ſon moment, & ſon inclina-
tion d'aller en bas ſelon les differentes

Text layer

  • Dictionary

Text normalization

  • Original

Search


  • Exact
  • All forms
  • Fulltext index
  • Morphological index