Galilei, Galileo, Les méchaniques, 1634

Page concordance

< >
Scan Original
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
< >
page |< < of 108 > >|
inclinations des plans FB, LB &c. de ſorte
que l'on peut s'imaginer la deſcente de
C par tous les points du quart de cercle
CI, lequel contient vn plan qui s'incli-
ne perpetuellement de plus en plus,
& que la peſanteur du poids en C eſt
totale & entiere, & conſequemment
qu'il ſe porte de toute ſon inclination à
deſcendre, parce qu'il n'eſt nullement
empeſché par la circonference, lors qu'il
ſe rencontré ſur la tangente DCE.
Mais quand il eſt en F, il eſt en partie
ſouſtenu par le plan circulaire, & ſa
pente, ou l'inclination qu'il a vers le
centre de la terre eſt autant diminuée
que BC ſurpaſſe BK: de maniere qu'il
ſe tient éleué ſur ce plan de meſme que
s'il eſtoit appuyé ſur la tangente GFH,
d'autant que le point d'inclination F de
la circonference CI ne differe point de
l'inclination de la tangente GFH, que
par l'angle inſenſible du contact.
Il faut dire la meſme choſe du point
L, lequel eſt incliné comme s'il eſtoit
ſur le plan de la tangeule NLO, car il
diminuë ſa pente, & ſon inclination qu'il
a en C en meſme proportion que Bk eſt
à BC, puis qu'il eſt conſtant par la ſimi-

Text layer

  • Dictionary

Text normalization

  • Original

Search


  • Exact
  • All forms
  • Fulltext index
  • Morphological index