Galilei, Galileo, Les méchaniques, 1634

Page concordance

< >
Scan Original
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
< >
page |< < of 108 > >|
vous la laiſſez tomber, elle vous ſuiura
d'autant plus loing que le cheual ira
plus viste.
Galilèe a encore laiſſé dau-
tres choſes dans ſon traicté comme il eſt
ayſé de voir dans les trois liures de
Mechaniques que ie vous ay preſentez
& qui peuuent ſuppléer à ce que l'on
pourroit icy deſirer; de ſorte qu'il n'eſt
pas neceſſaire que ie m'eſtende plus au
long ſur ce ſubiect, qui dépend entiere-
ment du centre de peſanteur, que l'on
trouue dans toutes ſortes de corps par
les moyens, que Commandin & Luc
Valere ont donné, dont vous auez tou-
tes les propoſitions.
Ie croy que ſi la Iuſtice pouuoit par-
ler qu'elle confeſſeroit ingenuëment qu'il
n'y a nulle ſcience naturelle: qui luy
ſoit ſi ſemblable que celles des Mecha-
niques, c'eſt pourquoy ie vous l'offre aſſin
de teſmoigner l'estat que ie fais de vos
vertus, qui me contraignent d'auoir
la meſme affection pour vous, que pour

Text layer

  • Dictionary

Text normalization

  • Original

Search


  • Exact
  • All forms
  • Fulltext index
  • Morphological index