Galilei, Galileo, Les méchaniques, 1634

Page concordance

< >
Scan Original
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
< >
page |< < of 108 > >|
1eſté dit dans l'addition precedente, &
conſequemment il faudroit que cette
force fuſt ſouztriple du poids, puiſque
EF eſt ſouztriple de BF.
Quant à la proportion des mouue­
27[Figure 27]
mens qui ſe
font ſur les
plans, nous en
parlerons apres:
Ie remarque­
ray ſeulement
icy que la for­
ce eſt tou­
ſiours à la pe­
ſanteur qu'il faut ſouſtenir ſur les plans
propoſez, comme le coſté qui touche la
force eſt au coſté ſur lequel le poids eſt
appuyé, ſoit que le coſté de la force ſoit
per pendiculaire, ou incliné ſur l'hori­
zon: par exemple, la force eſtant poſée
ſur le coſté DF eſt au poids D mis
ſur HD, comme FD eſt à DH.
Et ſi l'on ſuppoſe que BE ſoit vne
muraille impenetrable, quiſoit polie, &
qui ne cede nullement aux coups, la
bale qui la frapera au point D ſelon
l'inclination de l'angle CDI, qui eſt de
30. degrez, ſe reflechira en H par la

Text layer

  • Dictionary
  • Places

Text normalization

  • Original

Search


  • Exact
  • All forms
  • Fulltext index
  • Morphological index