Galilei, Galileo, Les méchaniques, 1634

Page concordance

< >
Scan Original
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
< >
page |< < of 108 > >|
gne DH, dautant que l'angle de refle-
xion LDK eſt egal à celuy de l'inci-
dence.
Mais il eſt difficile de ſçauoir où
ſe reflechira la bale.
L'on peut encore
conſiderer de combien vn poids deſ-
cend plus viſte ſur vn plan incliné que
ſur l'autre: par exemple, de combien
il deſcend plus viſte ſur BF, que ſur CF,
ou DF, & s'il y a meſme raiſon de la vi-
ſteſſe qui s'exerce ſur BF, à celle de
DF, que de la ligne BF à DF: mais il
faut reſeruer toutes ces conſiderations
pour la fin de ce traité.
Concluons ce-
pendant qu'il faut d'autant moins de
force pour leuer le poids donné, que le
chemin de la force eſt plus long que
celuy du poids, affin que l'vn recompenſe
l'autre, & que la nature ne perde rien
d'vn coſté qu'elle ne le gaigne de l'au-
tre.
Finalement ſivn coup de canon eſt tiré
du point H contre la muraille BE, il
aura ſa force entiere dans la perpendi-
culaire HE; & le boulet appuyera en-
tierement contre E.
Mais s'il frappe
obliquement en D par la ligne HD,
il ſera d'autant moins fort que DH eſt
plus long que HE.

Text layer

  • Dictionary

Text normalization

  • Original

Search


  • Exact
  • All forms
  • Fulltext index
  • Morphological index