Galilei, Galileo, Les méchaniques, 1634

Page concordance

< >
Scan Original
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
< >
page |< < of 108 > >|
    <archimedes>
      <text>
        <body>
          <chap>
            <p type="main">
              <s id="s.000166">
                <pb pagenum="27" xlink:href="047/01/047.jpg"/>
              de le releuer encore vne autrefois de B
                <lb/>
              à D en remettant le leuier dans la meſ­
                <lb/>
              me ſituation qu'il auoit deuant, & de
                <lb/>
              leuer peu à peu le poids G, iuſques à ce
                <lb/>
              qu'il ſoit arriué au point B, ou à tel au­
                <lb/>
              tre point que l'on voudra. </s>
            </p>
            <p type="main">
              <s id="s.000167">Mais la repetition trop frequente de
                <lb/>
                <figure id="id.047.01.047.1.jpg" xlink:href="047/01/047/1.jpg"/>
                <lb/>
              cette action
                <expan abbr="eſtãt">eſtant</expan>
                <lb/>
              trop incommode,
                <lb/>
              ou trop ennuyeu­
                <lb/>
              ſe, l'on a inuenté
                <lb/>
              le Tour, & la
                <lb/>
              Rouë, qui ioi­
                <lb/>
              gnent enſemble
                <lb/>
              vne infinité de le­
                <lb/>
              uiers, afin de continuer
                <expan abbr="l'operatiõ">l'operation</expan>
              ſans
                <lb/>
              aucune interruption. </s>
              <s id="s.000168">C'eſt pour ce ſu­
                <lb/>
              iet que la rouë ſe meut à l'entour du
                <lb/>
              centre A, dont le rayon eſt AC, & le
                <lb/>
              ſemidiametre de ſon eſſieu eſt AB; le­
                <lb/>
              quel doit eſtre d'vne matiere bien ſo­
                <lb/>
              lide, & bien forte, parce qu'il ſupporte
                <lb/>
              toute la peſanteur du fardeau. </s>
            </p>
            <p type="main">
              <s id="s.000169">L'eſſieu A trauerſe la rouë par le mi­
                <lb/>
              lieu, & doit eſtre ſouſtenu de deux
                <lb/>
              pieds tres-forts, & eſtre enuironné de
                <lb/>
              la chorde DBG, à laquelle on attache
                <lb/>
              le fardeau G. </s>
              <s id="s.000170">Il faut auſſi mettre vne </s>
            </p>
          </chap>
        </body>
      </text>
    </archimedes>