Galilei, Galileo, Les méchaniques, 1634

Table of figures

< >
[31. Figure]
[32. Figure]
[33. Figure]
[34. Figure]
[35. Figure]
[36. Figure]
[37. Figure]
[38. Figure]
< >
page |< < of 108 > >|
raiſon de la diſtance DC à CB, que du
poids B au contrepoids D, qu'ils ſeront
en équilibre, parce que les diſtances des
bras, ou des branches de la Romaine
ſont en raiſon reciproque des poids qui
ſe contrebalancent.
Or cet inſtrument n'eſt pas different
du leuier, qui ſert à remuer des fardeaux
treſ-lourds, & treſ-peſans auec peu de
force, comme l'on void dans cette meſ-
me figure, dans laquelle B repreſente
le fardeau, qu'il faut leuer en G; & C
repreſente l'appuy ſur lequel le leuier
BP preſſe, & ſe meut & la main, ou
quelque autre force preſſe le leuier au
point D, & l abaiſſe iuſques à I pour fai-
re monter B en G.
Cecy eſtant poſé, la force miſe
en D leuera le poids B toutes &
quantesfois qu'il y aura meſme raiſon
de la diſtance DC à la diſtance BC, que
du poids B à la force D, de ſorte que
l'on peut touſiours diminuer la force à
meſure que l'on allonge la partie du le-
uier CD: par exemple, parce qu'il y a
5. fois plus loin de C à D que de C à B,
ſi B peſe 5. liures, la force d'vne liure le
tiendra en équilibre au point D, parce

Text layer

  • Dictionary

Text normalization

  • Original

Search


  • Exact
  • All forms
  • Fulltext index
  • Morphological index