Galilei, Galileo, Les méchaniques, 1634

List of thumbnails

< >
61
61
62
62
63
63
64
64
65
65
66
66
67
67
68
68
69
69
70
70
< >
page |< < of 108 > >|
eſt attaché à F. Mais quand la force D
ſouſtient la moitié du fardeau par le
moyen du leuier CD, elle a meſme
proportion à G que CD à CF, c'eſt à
dire ſouz double, donc le moment D eſt
double du moment de la moitié du
poids G qu'il ſouſtient, donc il eſt le
quart du moment des poids entier.
L'on demonſtre la meſme choſe du
moment B, de ſorte qu'il eſt raiſonna-
ble que le poids eſtant également ſou-
ſtenu par les 4 poulies qui ſe voyent
dans cette autre figure, chacune porte
la quatrieſme partie du fardeau: ce que
ie monſtre en cette maniere.
Que le poids X ſoit attaché au point
K par le moyen du mouffle KX, ie dy
que la force égale à la quatrieſme par-
tie du fardeau X, le ſouſtiendra, car ſi
l'on s'imagine que les deux diametres
BA & DE ſoient deux leuiers ſembla-
bles à ceux que nous auons expliquez
dans la figure precedente, & que le far-
deau ſoit ſuſpendu aux points CEF, l'on
trouuera que les appuis, ou les ſupports
deſdits leuiers répondent aux points D
& A, conſequemment que la force ap-
pliquée en B ou en E ſouſtiendra le

Text layer

  • Dictionary

Text normalization

  • Original

Search


  • Exact
  • All forms
  • Fulltext index
  • Morphological index