Galilei, Galileo, Les méchaniques, 1634

List of thumbnails

< >
81
81
82
82
83
83
84
84
85
85
86
86
87
87
88
88
89
89
90
90
< >
page |< < of 108 > >|
1qu'il ſuit la longueur de trois chordes
IB, AE, & FD, dont l'vne meſure le
chemin du fardeau.
CHAP. IX.
De la Viz.
ENtre tous les inſtrumens Mecha­
niques que l'on a inuentez pour la
vie humaine, la viz que les Grecs, &
les Latins appellent Cochlea, tient le pre­
mier rang tant pour ſa ſubtilité que pour
ſon vtilité, dautant qu'elle ſert pour
arreſter, pour faire mouuoir, & pour
preſſer auec vne treſ-grande force, &
qu'elle tient fort peu de place, quoy
qu'elle aye des effets treſ-ſignales que
les autres inſtrumens ne peuuent auoir
s'ils ne ſont reduits en de treſ-grandes
Machines.
C'eſt pourquoy il faut ex­
pliquer la nature, & l'origine de la viz,
& pour ce ſuiet ie demonſtre icy vn theo­
reſme, qui ſemblera, peuſt-eſtre, fort
éloigné de ce diſcours, quoy qu'il en
ſoit la baſe, & le fondement.
Ie dy donc que tous les corps peſans

Text layer

  • Dictionary
  • Places

Text normalization

  • Original

Search


  • Exact
  • All forms
  • Fulltext index
  • Morphological index