Galilei, Galileo, Les méchaniques, 1634

List of thumbnails

< >
31
31
32
32
33
33
34
34
35
35
36
36
37
37
38
38
39
39
40
40
< >
page |< < of 108 > >|
    <archimedes>
      <text>
        <body>
          <chap>
            <p type="main">
              <s id="s.000119">
                <pb pagenum="13" xlink:href="047/01/033.jpg"/>
              general, qui ſert pour demonſtrer ce
                <lb/>
              qui arriue à toutes ſortes de Machines,
                <lb/>
              à ſçauoir que les poids inegaux ſuſpen­
                <lb/>
              dus à des diſtances inégales peſent éga­
                <lb/>
              lement, & ſont en équilibre, quand leſ­
                <lb/>
              dites diſtances ont meſme proportion
                <lb/>
              entr'elles que les poids. </s>
              <s id="s.000120">Ce qu'il faut
                <lb/>
              demonſtrer par la troiſieſme ſuppoſi­
                <lb/>
              tion, dans laquelle il eſt dit, que les
                <lb/>
              poids égaux peſent
                <expan abbr="égalemẽt">également</expan>
              lors qu'ils
                <lb/>
              ſont également éloignez de l'appuy: car
                <lb/>
              c'eſt vne meſme choſe que d'attacher
                <lb/>
              des poids égaux à des
                <expan abbr="diſtāces">diſtances</expan>
              inégales. </s>
            </p>
            <p type="main">
              <s id="s.000121">Ce qui ſe demonſtre par cette figure,
                <lb/>
                <figure id="id.047.01.033.1.jpg" xlink:href="047/01/033/1.jpg"/>
                <lb/>
                <expan abbr="dãs">dans</expan>
              laquel­
                <lb/>
              le DECF
                <lb/>
              repreſente
                <lb/>
              vn cylindre
                <lb/>
              homogene,
                <lb/>
              ou de meſ­
                <lb/>
              me nature
                <lb/>
              en toutes ſes parties, lequel eſt attaché
                <lb/>
              par ſes deux bouts C & D aux points
                <lb/>
              AB, de ſorte que la ligne AB eſt égale
                <lb/>
              à la hauteur du cylindre CF. </s>
            </p>
            <p type="main">
              <s id="s.000122">Il eſt certain que ſi on l'attache par le
                <lb/>
              milieu au point G, qu'il ſera en équili­
                <lb/>
              bre, parce que ſi l'on tiroit vne ligne </s>
            </p>
          </chap>
        </body>
      </text>
    </archimedes>