Galilei, Galileo, Les méchaniques, 1634

List of thumbnails

< >
31
31
32
32
33
33
34
34
35
35
36
36
37
37
38
38
39
39
40
40
< >
page |< < of 108 > >|
    <archimedes>
      <text>
        <body>
          <chap>
            <p type="main">
              <s id="s.000122">
                <pb pagenum="14" xlink:href="047/01/034.jpg"/>
              droite du point G au centre de la terre,
                <lb/>
              elle paſſeroit par le centre de la peſan­
                <lb/>
              teur du ſolide EF, & par conſequent
                <lb/>
              toutes les parties qui ſont à l'entour de
                <lb/>
              ce centre ſeroient en équilibre, par la 3.
                <lb/>
              definition, car c'eſt meſme choſe que ſi
                <lb/>
              l'on attachoit les deux moitiez du cy­
                <lb/>
              lindre aux deux points A & B. </s>
            </p>
            <p type="main">
              <s id="s.000123">Suppoſons maintenant que le cylin­
                <lb/>
              dre ſoit couppé en deux parties inéga­
                <lb/>
              les par les points, ou par la ligne SI, il
                <lb/>
              eſt certain qu'elles ne ſeront pas équi­
                <lb/>
              libres, & conſequemment qu'elles ne
                <lb/>
              demeureront pas en la ſituation prece­
                <lb/>
              dente, n'ayant point d'autre ſouſtien
                <lb/>
              qu'aux points A & B. </s>
              <s id="s.000124">Mais ſi l'on atta­
                <lb/>
              che vne chorde au point H, pour ſou­
                <lb/>
              ſtenir le poids par le point I, G ſera en­
                <lb/>
              core le centre de l'équilibre, parce que
                <lb/>
              l'on n'a pas changé la peſanteur, ny la
                <lb/>
              ſituation des parties du cylindre. </s>
            </p>
            <p type="main">
              <s id="s.000125">D'où il s'enſuit que n'y ayant point de
                <lb/>
              changement aux parties du poids, ny
                <lb/>
              dans leur ſituation à l'égard de la ligne
                <lb/>
              AB, le meſme point G demeurera le
                <lb/>
              centre de l'équilibre, comme il l'a eſté
                <lb/>
              dés le commencement. </s>
              <s id="s.000126">Car puis que
                <lb/>
              la partie ES retiendra touſiours la meſ-</s>
            </p>
          </chap>
        </body>
      </text>
    </archimedes>