Galilei, Galileo, Les méchaniques, 1634

List of thumbnails

< >
51
51
52
52
53
53
54
54
55
55
56
56
57
57
58
58
59
59
60
60
< >
page |< < of 108 > >|
    <archimedes>
      <text>
        <body>
          <chap>
            <p type="main">
              <s id="s.000258">
                <pb pagenum="56" xlink:href="047/01/076.jpg"/>
              clinées ſur l'orizon, par ce que la lon­
                <lb/>
              gueur des triangles ſuiuant leſquels el­
                <lb/>
              les ſont formées eſt en plus grande pro­
                <lb/>
              portion à leur hauteur. </s>
              <s id="s.000259">Neantmoins il
                <lb/>
              n'eſt pas neceſſaire de meſurer la lon­
                <lb/>
              gueur de toute l'helice, ny la hauteur
                <lb/>
              totale du cylindre pour congnoiſtre la
                <lb/>
              force d'vne viz propoſée, car il ſuffit de
                <lb/>
              ſçauoir combien de fois l'vn des tours
                <lb/>
              de l'helice
                <expan abbr="contiẽt">contient</expan>
              ſa hauteur, par exem­
                <lb/>
              ple, combien de fois AF eſt contenu en
                <lb/>
              AE, & en EF parce qu'il y à meſme
                <lb/>
              proportion de toute la hauteur CB à
                <lb/>
              toute l'helice, que de FA à A EF, que
                <lb/>
              les Italiens appellent
                <emph type="italics"/>
              verme de la vite.
                <emph.end type="italics"/>
              </s>
            </p>
            <p type="main">
              <s id="s.000260">Or apres auoir expliqué la nature de
                <lb/>
              la viz, l'on peut
                <expan abbr="ayſemẽt">ayſement</expan>
              ſçauoir toutes
                <lb/>
              ſes proprietez, par exemple que l'on fait
                <lb/>
              monter le poids par le moyen de ſa ma­
                <lb/>
              trice auec les helices concaues dans
                <lb/>
              leſquelles entre le noyau de la viz auec
                <lb/>
              ſes helices
                <expan abbr="cõuexes">conuexes</expan>
                <expan abbr="cõme">comme</expan>
              il eſt ayſé de
                <lb/>
              remarquer aux viz des preſſoirs, & de
                <lb/>
              toutes ſortes de preſſes à écroux, dont
                <lb/>
              le noyau eſtant tourné fait monter la­
                <lb/>
              dite matrice, & quant & quant le poids
                <lb/>
              qui y eſt attaché. </s>
            </p>
          </chap>
        </body>
      </text>
    </archimedes>