Agricola, Georg, De re metallica Libri XII, Quibus Officia, Instrumenta, Machinae, ac omnia ..., 1556

Table of figures

< >
[1. Figure]
[2. Figure]
[3. Figure]
[4. Figure]
[5. Figure]
[6. Figure]
[7. Figure]
[8. Figure]
[9. Figure]
[10. Figure]
[11. Figure]
[12. Figure]
[13. Figure]
[14. Figure]
[15. Figure]
[16. Figure]
[17. Figure]
[18. Figure]
[19. Figure]
[20. Figure]
[21. Figure]
[22. Figure]
[23. Figure]
[24. Figure]
[25. Figure]
[26. Figure]
[27. Figure]
[28. Figure]
[29. Figure]
[30. Figure]
< >
page |< < of 599 > >|
Henry par la grace de Dieu roy de France.
Aux Preuoſt de Paris, Bailly de Roen, Seneſchaulx de Lyon, Tholoſe, & Poictou. Et à tous noz autres
iuſticiers & officiers ou à leurs lieutenans ſalut.
Receue auons l'humble ſupplicacion de noz amys & feaulx
Ieroſme Frobenne & Nicolas l'Eueſque marchans, libraires, & bourgeoys de la uille de Basle, l'un des can
tons de noz alliez conſederez & bons comperes les Souyſſes, contenant quilz auroyent recounert pluſieurs
liures non encores uenz & entre autres un intitulé GEORGII AGRICOLAE opera omnia, Pour
lequel liure recouurer & imprimer il leur à conuenu & conuiendra faire des grans fraiz & deſpens, &
doubtent que les libraires & imprimeurs, ne facent ſi toſt que leſdicts expoſans auront publié ledict liure ice
luy imprimer, qui ſeroit leur oſter tout moyen de ſe pouuoyr r'embourſer de leurſdicts fraiz & miſes,
& de receuoir le fruict quilz eſperent de leur labeur.
A ceſte cauſe ilz nous ont humblement requis leur uon
loir ſurce pouruoir de nostre remede conuenable.
PARQVOY nous ce conſideré, noulant fauo-
rablement traicter leſdicts expoſans en ceſt endroit, A iceulx auons permis & octroye, permettons & octroy
ons par ces preſentes noulons & nous plaiſt de noz grace ſpeciale, plaine puiſſance & auctorite Royal,
qu'ilz puiſſent & leur loyſe imprimer, oufaire imprimer, & mettre en uente le liure deſuſdict ſans ce que
pendant & durant le temps & terme de ſix ans enſuyuans, à compter du iour & datte que ledict liure ſera
acheué d'imprimer, nul autre libraire ou imprimeuer de noſdicts Royaume, pays, terres & ſeigneuries de no
stre obeiſſance puiſſent imprimer, ou faire imprimer, ny en partie ny entier, ne mettre, ne expoſer en uente
ſans le congé & permißion deſdicts expoſans.
Et ce ſur pein de confiſcation dudict liure, & d'amende arbi
traire à nous à applicquer.
SI VOVS MANDONS, & à chaſcun de uous, ſi comme à luy appar-
tiendra que de noz preſentes permißion, &conceßion, & octroy, & de leffect & contenu en icelles.
Vous fai
ctes, permettez & ſouffrez leſdicts expoſans iouyr & uſer plainement & paiſiblement ſans en ce le met-
tre ou donner, ne ſouffrir eſtre faict, mis, ou donné aucun empeſchement au contraire, lequel ſi faict, mis,
ou donné leur eftoyent faictes, mettre incontinent & ſans delay à plaine & entiere deliurance au premier
eſtat & deu, Car tel est nostre plaiſir.
Nonobſtant quelzconques lettres à ce contraire. Donné à Paris
le XVIII. iour de Feurier, l'An mil cinq cens cinquante troys, & de noſtre Regne le ſeptieſme.
Par le Roy en ſon conſeil

Text layer

  • Dictionary

Text normalization

  • Original

Search


  • Exact
  • All forms
  • Fulltext index
  • Morphological index